Le Tetraévangile du hiéromoine Macaire de Poutna (1529) Cover Image
  • Price 2.80 €

Tetraevanghelul ieromonahului Macarie din Putna (1529)
Le Tetraévangile du hiéromoine Macaire de Poutna (1529)

Author(s): Ivan Biliarsky, Maria Magdalena Szekely
Subject(s): History
Published by: Centrul de cercetare şi documentare ŞTEFAN CEL MARE
Keywords: Poutna; Macaire; Onufrie Barbovschi; manuscrit; enluminures

Summary/Abstract: Le manuscrit étudié ici est connu depuis longtemps aux spécialistes. Il a été plusieurs fois signalé, par des chercheurs roumains (Titus Târgovişteanul, Paul Mihail, Emil Turdeanu, Chiril Pistrui, Damian P. Bogdan, Ştefan Godorogea, G. Popescu-Vîlcea, Radu Constantinescu, Virgil Cândea, Maria Magdalena Székely), ainsi que bulgares (E. Sprostranov, Lj. Miletič, Kr. Mijatev, Andrej Protič, P. Atanasov, Manjo Stojanov, B. Rajkov, Hr. Kodov et B. Hristova). Cette fois-ci, l’objectif de la recherche n’est pas la simple description du manuscrit, mais la reconstruction de son histoire et, en même temps, de l’histoire de l’église à laquelle on en fit don et de la biographie de son commanditaire. Le Tetraévangile a été copié en 1529 (le mois et le jour sont inconnus) par le hiéromoine Macaire du monastère de Poutna, pour Onufrie Barbovschi, le commandant de la forteresse de Suceava. Ce boyard donna le livre à l’église qu’il avait lui-même fondée dans la ville de Suceava et dédiée à la Dormition de la Vierge. Vu que, la même année de 1529, Onufrie Barbovschi a participé à une campagne militaire en Transylvanie, les auteurs supposent que le don avait été fait avant son départ, afin que Dieu le protège et l’aide à obtenir la victoire. L’église de Suceava, qui a reçu le manuscrit, a été démolie au XVIIIe siècle. Mais le Tetraévangile avait déjà quitté la Moldavie, avant le 1er mars 1656 et, dans des circonstances inconnues, il était parvenu au monastère de Rila en Bulgarie, où il se trouve de nos jours encore. L’analyse des enluminures qui ornent le livre a permis aux auteurs de formuler quelques observations. Les pages avec les portraits des Evangélistes ont été ajoutées plus tard au manuscrit, dans la seconde moitié du XVIe siècle, comme le montrent aussi les filigranes du papier. En termes de décoration, le manuscrit du hiéromoine Macaire est une version simplifiée et moins chère des grands Tetraévangiles princiers du XVe siècle. Cette version du «Tetraévangile nobiliaire» ne pourrait être produite qu’à Poutna – le seul monastère dont le scriptorium était toujours actif au XVIe siècle et où la plupart des manuscrits princiers avait été écrits. Le Tetraévangile de 1529 n’est pas resté une pièce singulière. Les éléments de décor de ses pages ont été utilisés plus tard par des copistes de Poutna dans des manuscrits copiés pour d’autres boyards moldaves, ce qui confirme l’hypothèse concernant la création, au monastère de Poutna, d’une catégorie spéciale de manuscrits destinés aux dons nobiliaires.

  • Issue Year: 2013
  • Issue No: 2
  • Page Range: 51-74
  • Page Count: 24
  • Language: Romanian