Le Missel De Buzuku Entre La Reforme Et La Contre-Reforme Cover Image
  • Price 3.90 €

“Meshari” I Gjon Buzukut Midis Reformës Dhe Kundërreformës
Le Missel De Buzuku Entre La Reforme Et La Contre-Reforme

Author(s): Jorgo Bulo
Subject(s): Language and Literature Studies
Published by: Qendra e Studimeve Albanologjike
Keywords: Buzuku ; Reforme ; Contre-Reforme ; Revolution; Counter Revolution ; Albania; Albanian History

Summary/Abstract: En général, les études sur le “Missel” se sont concentrées surtout sur l’importance de la publication de l’œuvre en tant que témoignage de l’albanais écrit au XVIième siècle et moins sur les liens de l’initiative de Buzuku avec la Réforme ecclésiastique de Luther et la Contre-Réforme entreprise par l’Église catholique romaine. Nous devrons ajouter à ces circonstances historiques ecclésiastiques, dans le contexte desquelles l’œuvre est née, une autre circonstance balkanique et albanaise: lorsque les thèses affichées sur la porte de la cathédrale de Wittenberg prédisaient un monde nouveau, les cloches des églises catholiques et orthodoxes en Albanie sonnait à l’ombre du croissant. Ce cadre politique et religieux impose aux chercheurs quelques questions: l’initiative de Buzuku, serait-elle une conséquence directe ou indirecte de ces circonstances ou bien elle n’aurait aucun lien avec? Serait-elle une initiative du Saint-Siège, lequel aurait préféré Buzuku pour lui confier la traduction en albanais de ce missel? Le livre serait-il un « enfant illégitime », fruit de la Réforme, apparu à un moment où l’orhodoxie ne s’était pas encore pleinement imposée? Le livre, serait-il un produit du climat des concessions que le Saint-Siège a dû faire, poussé par un flux de publications en langues nationales? Ne serait-il pas une partie du compromis fait sous la menace du danger que représentait la propagation de l’islam dans les contrées balkaniques? L’auteur de l’article, partant du contenu de l’œuvre, en relation directe avec les circonstances qui pourraient encourager ou empêcher sa publication, est d’avis que le “Missel” est un produit de la Réforme. Le fait que le “Missel” contient principalement un matériel liturgique (M. Roque) lui enlève tout fondement qu’il a été soutenu par le Saint-Siège, lequel, comme le témoignent les décisions du concile de Trente, n’a pu tolérer que la traduction en langues vulgaires des textes préliturgiques. Le “Missel” a vu le jour dans un intervalle de temps (1955) quand le problème des missels soulevait beaucoup de débats. Les travaux du concile de Trente étaient suspendus (décret de la suspension, 1552) pour reprendre dix années plus tard (1562) et se couronnent avec la proclamation de Professio fidei tridentinae (1563).[...]

  • Issue Year: 2005
  • Issue No: 03-04
  • Page Range: 005-013
  • Page Count: 9
  • Language: Albanian