LA PAROLE DONNE Cover Image
  • Price 2.00 €

FJALA E DHËNË - BESA
LA PAROLE DONNE

Author(s): Valbona Berisha
Subject(s): Anthropology
Published by: Instituti Albanologjik i Prishtinës
Keywords: LA PAROLE DONNE

Summary/Abstract: Parmi les influences littéraires, la plus importante pour l’étude du thème de la parole donnée est évidemment celle de la civilisation antique. Ainsi, la notion de parole donnée a longtemps préoccupé les auteurs anciens et même modernes. Le thème de la parole donnée évolue de façon très différente. Bien que les idées sont transformées, la parole donnée a gardé l’empreint qu’elle transmet de siècle en siècle. De nos jours, nous avons quelque peine à considérer la parole donnée comme parole d’honneur. Nous pouvons nous tromper quand nous faisons l’analyse sur la parole donnée à travers les opinions et les faits de notre temps. Notre vie quotidienne nous habitue à comparer nos comportements et nos jugements, et surtout ce que nous tenons, dès l’enfance, c’est qu’il faut se défendre et se faire justice soi-même. En regard de la parole donnée, nous mettons en valeurs les coutumes ; alors les faits deviennent aussitôt plus clairs, et leur explication se fera d’elle-même. Il faut donc étudier avant tout, les coutumes des peuples pour mieux comprendre le comportement humain. Nous avons cherché à montrer le phénomène de la parole donnée dans toutes les sociétés. Comme elle est toujours d’actualité, la parole donnée continue de nous interroger. Nous avons eu l’occasion, à propos de certaines situations d’indiquer et de comparer les idées de grands nombres de poètes sur la question de la parole donnée. D’illustres exemples mythiques empruntés à l’antiquité gréco-romaine nous montrent l’évaluation de la parole donnée. Le thème de la bessa, qui symbolise en somme dans l’âme albanaise le débat très réel des oeuvres littéraires, est très présent aussi chez les auteurs des autres peuples. La parole donnée, c’est l’histoire des générations successives. Depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, la parole donnée est très liée avec les conditions historiques particulières du développement de nos sociétés. Dans les sociétés anciennes, la parole donnée était un code sacré de l’honneur qui fondait l’accord des parties sur leur parole d’homme et d’honneur. Celui qui prêtait serment était libre de choisir : jurer ou refuser et même s’en abstenir. Petit à petit, la société change et avec elle, des lois commencent à apparaître. Ainsi au Moyen Âge, l’Église imposa le serment à tous ceux qui comparaissaient devant le tribunal de l’Inquisition. Avec l’évolution des mentalités, la parole donnée devient aussi un acte dans le corps professionnel. Il faut bien admettre que la valeur de la parole donnée ne repose que sur la confiance qu’inspire la personne qui prête serment. [...]

  • Issue Year: 2006
  • Issue No: 36
  • Page Range: 265-282
  • Page Count: 18
  • Language: Albanian