BUKHARIN&S

БУХАРИНОВА "ТЕОРИЈА РАВНОТЕЖЕ" И "СОЦИЈАЛНА РАВНОТЕЖА ФИЛИПА ФИЛИПОВИЋА"
BUKHARIN&S "EQUILIBRIUM THEORY" AND FILIP FILIPOVIC&S "SOCIAL EQUILIBRIUM THEORY"

Author(s): Petar Kozić
Subject(s): Law, Constitution, Jurisprudence, Sociology of Law
Published by: Правни факултет Универзитета у Нишу

Summary/Abstract: La théorie d'équilibre de Buharine n'est pas une position, théorique simplifiée immédiatement discernable. Les prétentions de l'auteur de la théorie en étaient orientées vers la formulation d'un principe et d'une forme de dialectique matérialiste. On attribue au mérite de Buharine l'activité mentale qui l'a distingué en un „type marxiste qui ne se basait pas seulement sur ce qui en était déjà dit dans le marxisme, mais aussi sur ses propres analyses". Cependant, lorsqu'il s'agit de, sa théorie d'équilibre plusieurs critiques l'ignoraient complètement en tant qu'un marxiste. Ces faits faisaient par eux-mêmes ressortir la nécessité d'une considération plus studieuse des conceptions de Buharine, en particulier, de sa théorie d'équilibre. L'image blanche-noire de cette théorie en est l'expression la moins adéquate de son contenu. Buharine est contradictoire, sa dialectique s'interrompt par instant, les pensées s'y forment différemment et c'est pourquoi il est difficile d'en comprendre entièrement sa variante de cette théorie, car cela exige une analyse plus profonde si l'on ne désire pas entrer dans un criticisme superficiel. La théorie d'équilibre buharinienne, encadrée par des catégories mécauniques, n'a pas pu toujours en déduire une attitude dialectique à l'égard de la légitimité objective du développement, mais elle en était substituée par un schématisme technique, spéculatif dans la forme duquel en était placée la dialectique vive, objective. Cette conception ne donne, cependant, pas le droit d'en parler d'elle comme d'un évolutionnisme nu, mécanique, car en substance elle signifie un essai d'en expliquer la dialectique objective des phénomènes.Dans la considération des forces motrices de la société humaine, Filipovic se trouve sous l'influence directe de la théeorie d'équilibre buharinienne, et comme il s'occupait lui-même de la substance et des formes du mouvement social, il en trouvait lui aussi dans l'équilibre social les clés d'explication. L'équilibre social de Filipovic n'est qu'une application de la théorie d'équilibre de Buharine sur les problèmes de l'histoire humaine, avec certaines dérogations qui ont partiellement influé sur l'introduction de certaines spécificités dans la théorie de Filipovic. Filipovic en entrait en effet avec moins de détails dans Pexplication de l'équilibre social, mais par cette doctrine il faisait clairement savoir que le développement de la société se présentait, en une altération et un établissement d'équilibre des éléments de la société et que le problème, de l'étude de ce développement se trouve dans l'étude des conditions de l'équilibre social.Comme d'ailleurs la, théorie d'équilibre' buharinienne, la doctrine de Filipovic de l'équlibre social' elle aussi ne constitue aucune conception philosophique ou sociologique originale. Chez l'un aussi bien, que chez l'autre il nè s'agit que d'un mode d'interprétation de la théorie marxiste de la société, qui cependant, n'en était pas débarrassé d'éléments éclectiques et d'une simplification mécanique du problème. Cela se manifeste dans une inconséquence évidente, dans l'inépuration et la vulgarisation des positions. Néanmoins, ce n'est pas une raison pour qu'on ne voit pas dans ces enseignements quelqu'uns des essais antérieurs d'en montrer dans la littérature marxiste la légitimité du développement social du point de vue des suppositions dialectico-matérialistes.

  • Issue Year: II/1963
  • Issue No: 2
  • Page Range: 152-168
  • Page Count: 17
  • Language: Serbian